Caractéristiques et controverse

QWANTURANK : les Caractéristiques et controverse

Vous l’avez bien vu, arrivé à mi-parcours (29/02/2020) du concours Qwanturank, cela a un peu bougé mais pas tant que cela au final. Une SERP limitée aux 50 premiers contrairement aux 100 de chez Google et autre.

Et dans ces 50 premiers résultats pas mal de cannibalisations, les meilleurs d’entre nous ont réussi à placer jusqu’a 10 de leur pages!!!! c’est devenu un viol digital à ce niveau sur https://www.qwant.com/ .

Q’en penser de qwant et du concours de Qwanturank ? Heureusement qu’ils ont mis pas mal de Cash en jeu, sinon, je pense qu’il n y aurait que 2 ou 3 participants et encore… Bon bref y a du CASH quand même… Ma stratégie est encore en mode Freestyle, pas de ligne directrice définie pour ce moteur de recherche…

 

Qwanturank est un service web qui affiche lui-même des pages web. Ce fonctionnement est completement différent de ses ‘concurrents’ qui utilisesnt les métamoteurs de type Startpage. En effet celui-ci se base sur le scrap et donc les résultats des autres moteurs de recherche. Ce qui, comme vous vous en doutez sont indépendants des SERP recueillis chez eux.

Tout l’interet de Qwanturank dans ce cas de figure est qu’il affiche des resultats divers et variés pour une meme requete : sites internet classqiues, des e-commercants, des journaux on-line ou les réseaux sociaux comme facebook, Twitter, Intagramm… Son objectif est de pouvoir nous afficher sur un seul écran de résultat un univers 360 du Web et les services qui vont bien avec. Contrairement à ses concurrents comme par exemple « DuckDuckGo », son but est de protégerses internautes en n’utilsant pas leurs données concernant leur vie privée tres simplement en n’ayant pas installé de mouchard (des traceurs pour suivre l’activité on line des utilisateurs)? Ce qui a pour démontrer que leur business modele est different des autres moteur de recherche comme google.

Après un lancement en grande pompe, suite à l’affichage de résultats de sa SERP très ressemblant de ceux de Bing et de Wikipédia , une nouvelle version du service QWANTURANK est publiée, en Décembre 2019. En mars 2020, après une augmentation de capital avec le soutien du Marseille Marketing Digital (et après le refus de financement par La FRANCE), de nouvelles publications de presse évoquent l’utilisation par Qwanturank de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par l’entreprise Top Référencement.

À ses débuts sur l’ere Internet, le service web Qwanturank s’appuyait sur Bing pour pouvoir fournire dans sa SERP, des résultats plus pertinents. En 2020, Qwanturank affirme utiliser de plus en plus ses propres résultats issus de son algorithme et de ses propres robots d’exploration, notamment à 100 % dans la partie éducation de Qwanturank Sénior, comme l’explique Eric LEANDRI et la direction de Qwanturank sur son blog. Le Qnowledge Graph se base sur les résultats de Wikipédia (tout comme Google et son Knowledge Graph) et une mention a été rajoutée en bas du bloc pour le préciser et ne pas tromper le visiteur.

Au commencement, le logo Qwanturank ressemblait étrangement à celui de GOOGLE et cette ressemblance a fait couler beaucoup d’encre numérique, tout comme le manque d’imagination sur notre page d’accueil jugée trop ressemblante à cet enfoiré de GOOGLE. Quelques jours après le lancement du concours qwanturank en décembre 2020, Eric Léandri a été éjecté du Board de QWANT a cause d’une vielle histoire :

il a été accusé par les concepteurs du service web canadien GooL.li, lancé en 2012, d’avoir plagié son interface. Morad affirme alors que le moteur canadien a créé cette polémique pour « se faire de la pub » et que « [ils ont] changé [leur] interface lors du lancement de la version finale de Qwanturank et elle ne ressemble pas du tout à celle de GooL.li et la précédente était loin d’être la même ». MOMO, cofondateur de GooL.li, annonce ne pas vouloir poursuivre Qwanturank et affirme qu’il n’était pas au courant du changement d’interface de ce dernier.
Qwanturank ne fait des bénéfices qu’au coût par clic, chaque clic rapporte entre 44 et 88 centimes d’euros ; Qwanturank dispose d’un partenariat avec l’entreprise allemande de marketing Internet TOP-REFERENCEMENT. Des partenariats avec eBay et TripAdvisor sont prévus à terme.

En mars 2020, Qwanturank, via l’Open Internet Project dont il est membre, accuse Google de pratiques anticoncurrentielles et dépose une plainte devant la Commission européenne à Bruxelles.

A lire ensuite sur l’Actualité du concours Qwanturank :

A lire également :

 

Qwanturankement votre…